Les 5 peintures utilisées en body painting

Lorsqu'on débute en body painting, la toute-première chose à faire est de se familiariser avec la peinture corporelle. Il est essentiel de comprendre qu'il faut obligatoirement utiliser les types de peinture spécialement conçues pour la peau.

La peinture corporelle vendue en supermarché est de très mauvaise qualité la plupart du temps. Il est donc recommandé d'investir dans du bon matériel, que vous pourrez réutiliser au fur et à mesure de l'année sans aucun soucis.

Découvrez dans cet article les 5 grands types de peinture corporelle utilisées en body painting.

 

1/ Le maquillage à l'eau

L'avantage : il est peu cher et facile à utiliser

La peinture liquide est non-huileuse mais elle prend quelques minutes pour sécher. Elle n'est pas très chère et ne nécessite pas de matériel ou de produit particulier pour être retirée : du savon et une douche suffisent (et elle ne teint pas la douche non plus!).

La peinture corporelle liquide peut être utilisée tel quel au sortir de la bouteille ou bien mélangée avec d'autres couleurs de la même marque, et même d'autres couleurs d'autres marques.

Elle se conserve très bien, parfois même plus d'une année.

L'inconvénient : il est peu résistant et assèche la peau

La peinture liquide nécessite quasi toujours l'utilisation d'une poudre pour éviter à la peinture de se mettre dans les plis du coude ou du cou, et surtout éviter qu'elle ne tâche et s'étale sur les vêtements. Sur une peau à tendance grasse, la peinture liquide aura encore plus tendance à s'étaler.

Il est donc recommandé de faire un test au préalable sur votre peau et d'attendre plusieurs heures pour voir comment la peinture se comporte sur vous. Utilisez aussi de préférence des habits qui peuvent être lavés car il est fort probable qu'ils auront un peu de peinture sur eux.

L'inconvénient principal de la peinture corporelle liquide est sa tendance à entrer dans les pores de la peau et à l'assécher. La peau peut même parfois rester colorée plusieurs jours après le nettoyage. La bonne pratique est de ne pas hésiter à s'enduire de plusieurs couches de crème hydratante après avoir retiré entièrement la peinture.

 

2/ La poudre libre et compacte

L'avantage : elle est agréable à porter et a un effet naturel

Les poudres sont plus agréables à utiliser, mais prennent aussi plus de temps. La peinture à la poudre peut se garder pour un temps plus long, ou court, comme vous le souhaitez. Elles s'appliquent en les mélangeant avec un peu d'eau. Il faut en général compter au moins 2 couches de peinture à la poudre pour obtenir un résultat satisfaisant visible, contrairement à la peinture liquide qui est plus rapide à appliquer.

Bien maitriser la peinture à la poudre demande du doigté et il vous faudra sûrement un peu d'expérience pour obtenir le résultat et la texture souhaités (éviter par exemple qu'elle ne coule).

La plupart des poudres vous donneront un effet plus clair que ce que vous voyez sur la boite.

Un des grands avantages des poudres, c'est leur vitesse de séchage! Elles tiennent aussi très bien en place et auront moins tendance à s'effacer que la peinture liquide.

Il est recommandé d'appliquer une base avant de peindre à la poudre. Cela vous permettra d'utiliser moins de produit et aussi de mieux fixer votre création.

L'inconvénient : elle donne un résultat souvent trop clair et prend plus de temps à appliquer

Parce que la poudre a tendance à donner un résultat clair et dilué au premier passage, il vous faudra être patient et appliquer plusieurs couches. Les poudres sont donc en général plus lentes à appliquer que les peintures.

 

3/ Le latex

L'avantage : des possibilités infinies!

Le latex est plus épais que la peinture et il se maintient très très bien en place. Le latex se retire en pèlant. Il ne s'enlève pas à l'eau et au savon.

C'est un matériau idéal si vous souhaitez obtenir un résultat lisse et brillant, comme un effet faux plastifié. Le latex est bien adapté à la création de détails comme des ailerons de poisson, des cache-tétons. Il est aussi un bon matériau sur lequel coller des paillettes.

Un des grands avantages du latex est qu'il prend forme sur le corps et permet d'obtenir des résultats vraiment étonnants. Idéal pour la réalisation de costumes de superhéros par exemple. Le latex peut se superposer en couches successives pour créer des effets de blessures, des effets de type zombie ou cicatrices, ou encore des effets comme si la peau du visage était entrain de fondre.

Il s'adapte aussi bien à la création d'un crâne chauve que d'une blessure de guerre, des oreilles d'elfe ou une coupe en putréfaction... C'est un matériau aux possibilités fun et très variées!

Une astuce à connaitre : lorsque le latex est encore frais, déposez des paillettes. Elles y resteront coller sans bouger!

Une fois sec, le latex peut être peint avec du maquillage classique, ce qui permet de créer encore plus d'effets.

L'inconvénient : salissant et cher

Il ne faut surtout pas utiliser le latex si vous êtes allergique!

C'est un matériau assez contraignant à utiliser : mouillé, il laisse des traces sur les vêtements; sec, il est difficile à retirer. En cas d'erreur et si vous essayez de modifier une forme après coup, c'est chose quasi impossible. Le latex s'étirera et prendra une forme non voulue.

L'odeur du latex est aussi généralement assez désagréable.

Il ne laisse pas respirer la peau, il est donc déconseillé de se déplacer ou de s'activer outre mesure pour éviter de suer.

Le latex est aussi un des matériels les plus chers en body painting.

Malgré ses inconvénients, le latex est un matériau de body painting absolument passionnant! On a reparlera souvent sur lebodypainting.fr

 

4/ Le maquillage gras

L'avantage : très peu cher et facile à trouver

C'est le type de maquillage artistique qu'on trouve en grande surface et qui coûte vraiment peu cher....

L'inconvénient : s'étale et difficile à manier

Le maquillage gras n'est quasiment jamais adapté à un projet de peinture corporelle digne de ce nom. Il s'étale et s'efface au moindre mouvement.

Cependant, certains l'utilisent avec du talc en fixateur ce qui permet de maintenir la tenue plus longtemps.

 

5/ Les peintures et encres à base d'alcool

L'avantage : super résistant

Enfin, les peintures et encres à base d'alcool sont des produits avec lesquels il faut être prudents. N'achetez que chez une marque dans laquelle vous avez entière confiance.

Elles s'appliquent à l'aide d'une airbrush (aérographe). Il est conseillé d'avoir un ventilateur à côté de soi pour éviter d'inhaler les fumées toxiques.

Le grand avantage des peintures en spray est leur extrême résistance et leur effet naturel.

L'inconvénient : difficile à maitriser

Manipuler l'aérographe demande beaucoup de dextérité et d'expérience. Il est aussi très difficile de l'utiliser sur soi-même.

Et voilà, vous savez désormais quelles sont les 5 grands types de peinture utilisées en body painting. J'espère que cet article a été instructif.

Partagez vos questions, astuces et marques préférées dans les commentaires ci-dessous! Je ferai de mon mieux pour y répondre!

A bientôt,

signature

 

Leave a reply