mickaele-poirier-wbf

Fabien Ferré et Mickaële Poirier, les français gagnants du World Bodypainting Festival 2015

Fabien Ferré et Mickaële Poirier ont reçu cette année la plus grande distinction du monde du body painting. Ils ont monté la plus haute marche du podium du World Bodypainting Festival 2015 en gagnant le premier prix catégorie amateur brush/sponge.

Le duo s'est rencontré sur les bancs de la Make Up For Ever Academy à Paris et la collaboration a fait des merveilles! Un grand bravo aussi à la modèle Sonia Brunnevalle qui a donné vie à ce body paint inspiré d'Alice au pays des merveilles version Tim Burton.

fabien-ferre-world-bodypainting-festival-2015

Fabien Ferré et Mickaële Poirier aux côtés de leur modèle Sonia Brunnevalle. Gagnants World Bodypainting Festival 2015 Amateur Brush/Sponge.

C'est avec grand plaisir que nous publions aujourd'hui sur LeBodyPainting.fr l'interview exclusive à laquelle ils ont tous deux acceptés de répondre.

LeBodyPainting.fr : Pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore? Quel est votre parcours?

Fabien Ferré : Fabien, 25 ans originaire de Bretagne, coiffeur de formation. Après 6 ans de travail en salon je suis monté sur Paris pour travailler dans le milieu du spectacle et j'ai décidé de faire une formation Make Up à la Make Up For Ever Academy.

Mickaële Poirier : Mickaële, 24 ans, j’ai débuté par la bijouterie puis par un concours de circonstance je me suis retrouvée dans le maquillage dans une formation longue avec Fabien à Make Up For Ever Academy et je travaille maintenant en freelance dans le maquillage.

LeBodyPainting.fr : Comment est née votre passion pour le maquillage artistique et le body painting?

Fabien Ferré : Fan de dessin depuis toujours, le maquillage artistique s'est révélé à moi comme étant mon domaine favori pendant la formation.

Mickaële Poirier : Depuis petite, je dessine tout le temps, et les expressions artistiques éphémères m’ont toujours fascinées. La bonne combinaison des deux, c’était le maquillage, et, encore mieux : le maquillage artistique. C’est juste magnifique de voir vivre une création.

fabien-ferre-wbf-2015

Vue de face. World Bodypainting Festival 2015

LeBodyPainting.fr : Avez-vous des artistes de référence? Quelles sont vos sources d'inspiration?

Fabien Ferré : Je n'ai pas vraiment d'artiste de référence. J'aime un instant, une photo, une émotion. Mes inspirations sont le milieu fantastique mais mon travail peut varier au gré de mes envies et de la journée :)

Mickaële Poirier : Personnellement, j’aime beaucoup le travail de Matteo Arfanotti mais les sources d’inspirations viennent pour la plupart de tout ce qu’on peut trouver en visuel. J’aime m’inspirer du monde de la bande dessiné (Comics, Mangas, BD artistiques) mais aussi de tout ce qui nous entoure, l’inspiration vient de partout.

LeBodyPainting.fr : Aviez-vous déjà participé à une compétition de body painting? Qu'avez-vous ressenti lors de l'expérience de cette année?

Fabien Ferré : C'était le tous premier concour de body painting ! Je ne suis pas très concours j'ai tendance à me mettre une énorme pression mais c'était une superbe expérience.

Mickaële Poirier : Non, c’est la première fois, et c’était magique. Une équipe de folie, du stress, des éclats de rire, des réalisations magnifiques mais c’est passer trop vite et on serait bien restés encore un peu !

fabien-ferre-world-bodypainting-festival-2015 (2)

Vue de dos. World Bodypainting Festival 2015.

LeBodyPainting.fr : Comment avez-vous préparé en amont cette compétition?

Fabien Ferré : Des maquettes, des idée, des discussions. Et en plus de cela, une semaine de répétition avant le concours pour bien maîtriser le body.

Mickaële Poirier : Autour d’un café ? On s’est entrainé pendant une semaine tous les jours pour aller le plus vite et pour tirer le meilleur des planches de Fabien. Trouver les meilleurs agencements, couleurs... c’était vraiment chouette !

LeBodyPainting.fr : Quels ont été vos points forts appréciés par le jury?

Fabien Ferré : Je pense que l'élégance général du body painting a joué même si le visage n'est pas noté. Nous avons pris le temps de faire un joli visage et une coiffure.

J'en profite pour remercier Sonia Brunnevalle notre superbe modèle et Ludovic Lasson qui nous a accompagné pendant les répètes !

Mickaële Poirier : Ils ont appréciés le visage d’Alice et les fonds/couleurs bien dégradés et, on pense, l’ensemble du body. Après c’est passé tellement vite et on était tellement heureux à la sortie du jury que cette longue et très chaude journée touche doucement à sa fin, qu’on n’a pas tout retenu de ce qui a été dit!

mickaele-poirier-wbf

Visage et buste. World Bodypainting Festival 2015.

LeBodyPainting.fr : Avez-vous des conseils à partager à ceux qui débutent tout juste en body painting?

Fabien Ferré : Quand on fait du body painting, il faut s'amuser, faire les choses qui nous plaisent mais surtout penser au corps que l'on peint pour qu'il soit mis en valeur.

Mickaële Poirier : S’entraîner, vraiment, en entier le plus souvent possible et faire attention aux placements de tous les éléments pour que tout reste lisible et harmonieux. C’est un conseil que l’on nous a donné et je pense que c’est le meilleur !

LeBodyPainting.fr : Quels sont vos projets à venir? Sur quels types de projets aimez-vous travailler le plus?

Fabien Ferré : Pour les projets à venir, on verra bien. Ce qui est sûr, c'est que j'aime le body painting donc ce ne sera pas le dernier!

Mickaële Poirier : J’aimerais continuer à me perfectionner dans l’artistique et continuer à dessiner et peindre à côté et pourquoi pas revenir l’année prochaine avec Fabien 😉

LeBodyPainting.fr : Et enfin, pour finir, quelles sont vos marques de body painting préférées? 

Fabien Ferré : Chaque marque est différente et on apprend à les utiliser en fonction de l'effet qu'on désire obtenir, mais les fards à l'eau de chez Make Up For Ever reste les meilleurs pour faire de beaux dégradés.

Mickaële Poirier : Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de marque préféré. Chaque entreprise a ses spécificités. Avec FX et Superstar on peut faire des touches de peintures bien prononcées même avec un fond déjà fait. Mais pour dégrader on préfère les Make Up For Ever.

Suivez le travail des artistes sur leurs profils Facebook et sur LeBodyPainting.fr où ne manquerons de suivre leur actualité : 

Encore un grand bravo!

signature

 

 

Leave a reply