Le body painting de Gotye dans "Somebody that i used to know"

En 2011 sortait une vidéo qui allait mettre le body painting sous le feu des projecteurs.

Le chanteur Gotye, en collaboration avec Kimbra, sort "Somebody that I used to know" qui raconte avec brio les derniers temps de sa relation amoureuse et de sa rupture.

La chanson, la voix, la mélodie, la thématique... Tout concorde à faire de cette chanson un immense succès commercial. Qui n'a jamais eu cette mélodie en tête?

[su_youtube url="https://www.youtube.com/watch?v=8UVNT4wvIGY"]

Mais ce qui en fait encore plus une oeuvre mémorable, c'est sa vidéo. On y voit Gotye, immobile devant un mur, lentement envahi de lignes géométriques et de peintures.

Plus la chanson avance et plus il est recouvert, se fondant de plus en plus avec le mur, tel un rappel de sa relation fusionnelle et de la souffrance de sa rupture.

L'utilisation du body painting sur le corps de Gotye et de Kimbra, mêlés au mur derrière eux, est au coeur de la vidéo.

La peinture débute sur le mur puis envahie le corps de Gotye et de Kimbra. Les couleurs sont dans des tonalités chaire avec plusieurs gradients de rose et de bordeaux, allant jusqu'à des gris qui rappellent la mélancolie.

Le vert est utilisé pour une partie du corps de Kimbra, la faisant ressortir encore plus.

gotye-body-painting-video

gotye-body-painting-somebody

gotye-body-painting-kimbra

gotye-body-painting-detail

gotye-body-paint-clip

Cette oeuvre mouvante originale est la rencontre entre plusieurs artistes.

La peinture murale a été réalisée par l'artiste australien Howard Clark, situé à Melbourne. Elle est inspirée d'une oeuvre réalisée par le père de Gotye, Franck de Backer, d'origine belge, qui l'avait faite dans les années 1980.

Le body painting de Gotye et Kimbra a pris plus de 23 heures. Il a été réalisé par l'artiste australienne de renom Emma Hack une fois la peinture murale terminée.

A bientôt pour une nouvelle inspiration de body painting!

signature

Leave a reply